La Collection Pâte Egyptienne

La collection a en vedette la "pâte égyptienne".

 

La pâte égyptienne dénomme une technique de céramique appliquée aux terres cuites de couleur turquoise retrouvées en Egypte, sur les sites de fouilles (oushebtis, shaouabtis...).

 

 Après plusieurs années de recherche, j'ai mis au point des pâtes égyptiennes, en travaillant sur la plasticité de la pâte afin de pouvoir la tourner (à la différence des égyptiens).

 

Cette pâte d'argile très siliceuse comporte dans sa masse un colorant bleu, l'oxyde de cuivre et du sel de soude.Ce sel au séchage migre en surface. C'est lui qui va se lier lors de la cuisson avec la silice pour former de l'émail.

 

 La pâte égyptienne est donc une pâte qui s'auto-émaille lors de la cuisson. 

 

En parallèle, un travail sur le paysage est venu habiter le fond bleu égyptien.

Puis un travail de nériage (terres mêlées) de différentes pâtes auto-émaillantes.